Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 21:13

Restons en Espagne et allons parcourir les rues de la splendide Barcelone en compagnie de :

Carlos Ruiz Zafón et de son livre "L'ombre du vent"
Titre original :  La sombra del viento


Par un matin brumeux de l’année 1945 un homme, libraire à Barcelone, emmène son petit garçon - Daniel - dans un lieu secret "le cimetière des livres oubliés", une immense et mystérieuse bibliothèque hantée par de véritables passionnés. Il doit y adopter un volume parmi des centaines de milliers relégués là. Il s'arrête sur "L'ombre du vent" de Julien Carax. Dès lors sa vie sera liée à ce choix et prendra beaucoup de chemins inattendus et énigmatiques.

L'Ombre du vent est avant tout un roman de l’amour du roman. La vie est un livre tentateur, maléfique, obsédant. On y perçoit le fantastique du "Maître et Marguerite" de Boulgakov mais j’y ai surtout senti du Wilde chez Zafón, un peu Oscar, écrivain sulfureux du Portrait de Dorian Gray. Une dimension poétique à l’image du titre où le sujet le plus poignant est bien le temps. Zafón sème le vent et nous récoltons un superbe frisson !  Un régal...

Prix Planeta 2004 du meilleur livre étranger 2004.


L'auteur

Né à Barcelone en 1964, Carlos Ruiz Zafón vit aujourd'hui à Los Angeles. À 14 ans, il écrit son premier roman, histoire truculente de cinq cents pages. À 19 ans, il choisit de faire carrière dans le monde de la publicité qu'il quitte rapidement pour se consacrer à El Principe de las tinieblas. Ce roman, qui lui vaudra en 1993 le premier Edebé, prix de littérature jeunesse, se vend à 150 000 exemplaires et se retrouve traduit dans plusieurs langues. Suivront El Palacio de la medianoche, Las Luces de septiembre et Marina.


Un livre à découvrir impérativement !

Partager cet article

Repost 0
Published by dilettante - dans Livres
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche