Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 16:26

Nous avons profité d'une nouvelle occasion de participiter à une visite guidée organisée par ce musée comme chaque premier dimanche du mois depuis la rentrée de septembre.

 

Mon vote s'était porté sur l'autel et j'ai encore gagné !

 

autel msr

Cet autel en calcaire sculpté a été découvert auprès de la cathédrale Saint-Etienne de Toulouse. Il est daté du 1er siècle avant ou après Jésus Christ. On suppose qu’il était dédié au dieu Bacchus (dieu romain de la vigne et de l’ivresse, [Dionysos, dieu grec]) compte-tenu des représentations sculptées.

 

La base et le sommet sont pourvus de tores et de doucines. Le sommet coiffé d’un coussin sur lequel se faisaient les sacrifices (qui étaient de diverses natures).

 

msr autel coussin

 

L’une des quatre faces est moins travaillée, on peut supposer qu’elle se trouvait contre une paroi. Aux angles on trouve la tête d’un silène, d’un satyre,[c’étaient des êtres hybrides qui suivaient Bacchus, associés généralement aux Ménades] d’un vieillard barbu et d’un jeune homme imberbe. Les pupilles percées donnent une force supplémentaire au regard.

 

msr satyre msr silène

Chacune des têtes est surplombée d'un nœud dans lequel passe une guirlande, composée de feuilles, d'épi de blé et de fruits, qui les relie.

msr autel guirlande

Avant de les sacrifier sur l'autel, on enduisait les victimes animales de Mola salsa (farine salée). C'est de là qu'est issu le terme « immolé ».

Un piqûre de rappel ?

En architecture :

Doucine :
Corps de moulure à profil en S dont les extrémités tendent théoriquement vers l'horizontale. La doucine droite est concave en haut et convexe en bas ; la doucine renversée présente un profil inverse.

Tore :
une moulure ronde, semi-cylindrique, entourant le pied d'une colonne ou d'un pilier.

Dans la mythologie :

Satyre :
Demi-dieu rustique représenté comme un être à corps humain avec des jambes de bouc, des oreilles allongées et pointues, des cornes recourbées et une queue. (Frères des nymphes, les satyres ont été associés au culte de Dionysos).

Silène :
est un satyre, père adoptif et précepteur du dieu Dionysos, qui l'accompagne.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dilettante - dans Musées & expositions
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche