Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 07:43

 

Toulousains, qu'on se le dise, nous avons beaucoup de chance ! Le musée des Abattoirs  accueille l’une des plus belles expositions, la démultiplication de l'humour, dédiée à un grand artiste allemand Sigmar Polke, décédé en 2010.

Les New-yorkais devront attendre pour cela avril 2014 pour découvrir Polke aMoMa.

Subjugué par le Pop Art, on retrouve des similitudes dans les oeuvres de Polke avec Wharol ou Lichtenstein mais aussi Richter, un autre contemporain.

Nous entrons dans la société de consommation et de production de masse. Les oeuvres présentées ne sont pas des originaux mais des sérigraphies.


 Abattoirs polke 10

 

Abattoirs polke 08 Abattoirs polke 13 Abattoirs polke 14

En 1979, la photocopieuse devient l’outil de Polke. Il façonne ainsi des images qu'il étire, déforme.

Abattoirs polke 03 Abattoirs polke 05

 Abattoirs polke 12

Abattoirs polke 06 Abattoirs polke 01 Abattoirs polke 11

 

 Il mélange les collages au pointillisme.

 

Abattoirs polke 02 Abattoirs polke 15
Abattoirs polke 16
     

 

Abattoirs polke 17

 

 

Polke utilise un dessin de Johann Zahn de 1685 pour le déconstruire. 

 

Abattoirs polke a

Abattoirs polke a1

Une résille nid d'abeilles est aposée sur l'oeuvre. On peut 

s'imaginer voir à travers les yeux à facettes des abeilles.

 

Dans cette autre étape, les personnages sont faits par dessus du plexiglass, les coulures épousent les canelures concaves et convexes qui rappelle que Johann Zahn contribua grandement à l'optique (lentille convexe et concave).

 

Abattoirs polke b Abattoirs polke b2

 

Ici il modifie encore la perception de l'image et arrive à un flou étiré.

Abattoirs polke c Abattoirs polke d

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur Sigmar Polke.   

A voir jusqu'au 4 mai 2014, la visite guidée est fortement recommandée.

Les Abattoirs
76 Allée Charles de Fitte - 31300 TOULOUSE

Partager cet article

Repost 0
Published by dilettante - dans Musées & expositions
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche